​Pour tenir la promesse faite l’année dernière par son président, la FMJ a organisé hier au Petit Palais des sports le premier championnat de Madagascar de Kata, qui comme on le sait rassemble les gestes basiques de la technique de judo. Parallèlement à ce championnat de Kata s’est tenue la 6è édition du Kagami Biraki,une tradition Japonaise de vœux de nouvel an au cours de laquelle les participants se partagent le Mochi un gâteau de riz et la shiruko pour se souhaiter une année d’abondance. Le Kagami Biraki est également l’occasion d’exécuter le Judo traditionnel qui avait tendance à être éclipsé par les compétitions sportives. La journée a été émaillée de la remise de 58 diplômes Kodokan dont 28 de 1er Dan, 11 de 2è Dan, 7 de 3èDan, 6 de 4èDan, 3 de 5èDan et 3 de 6è Dan. Le diplôme de 6è Dan n’est décerné  qu’à des experts et qui de l’aveu de l’ambassadeur  du Japon en personne ne court pas les dojos même au Japon. Ont honoré la journée de leur présence : Madame le Directeur du sport fédéral qui a représenté le ministre de la jeunesse et des sports, Monsieur l’ambassadeur du Japon à Madagascar entouré de quelques uns de ses collaborateurs, des hauts responsables de la JICA qui ont remis officiellement de la part de Monsieur le maire de la ville de Shunan, de Monsieur  le Président de « All Japan Judo Federation », de Monsieur le président du club de judo de l’Université de Tokuyama , un tatami de 100 pièces. La FMJ et le club Hakudokan donnent rendez-vous l’année prochaine à la même époque.