naoko

Madame Naoko TAKAHASHI, une marathonienne japonaise de renommée internationale bardée de nombreux titres plus prestigieux les uns que les autres et non moins supporter officiel des activités de la JICA de par le monde, a effectué une mission de 5 jours à Madagascar pour s’intéresser entre autres aux activités de Maitre Ryugo IDE, volontaire japonais de la JICA. Pour ce faire, elle a rencontré, le jeudi 13 juin des dirigeants de la FMJ et de Handisport ainsi que 5 judokas malagasy:

photo1

Tomi du judo club Esca, Tsiry du judo club Hakudokan,  Fetra et Rivo du MJI et Nampoina, un judoka malvoyant. Ceux-ci n’ont pas tari d’éloges sur Ryugo IDE, dont voici en quelques points le résumé de leur déclaration :

  • Maitre Ryugo IDE, en bon professeur aime partager, transmettre toute la panoplie de ses capacités.
  • Il aime communiquer étant naturellement d’un abord engageant, facile.
  • Jamais ses enseignements ne s’écartent inutilement de la technique pratique du judo.
  • Bien que de la catégorie – 60 kg, Maitre Ryugo IDE n’a aucune peine à « envoyer au tapis » des adversaires de 90 kg. De prime abord, cela peut paraitre incroyable, mais connaissant Maitre Ryugo IDE et sa maitrise des techniques de combat, cela n’est pas du tout fait pour surprendre.

_TIR6753 _TIR6756

Dans le deuxième volet de sa rencontre avec les judokas Malagasy, Naoko TAKAHASHI s’est enquise des desiderata de ces derniers, ce à quoi les interpellés ont décliné leurs ambitions de devenir de futurs Ryugo IDE pour pouvoir, comme lui, partager, transmettre et pérenniser les bonnes techniques du judo. Ce fut au tour de Ryugo IDE de livrer ses impressions sur le judo et les judokas malagasy.  Il le fit sans ambages « Je vous félicite » a-t-il dit et j’admire votre compétence que ne laisse pas deviner votre appartenance à un pays en voie de développement.

_TIR6859

Et Naoko TAKAHASHI de clore la rencontre en souhaitant une bonne continuation et en prédisant au judo malagasy un bel avenir couronné de succès.